Nouveau site web PEEP.MA !

Notre nouveau site web est consultable ici
http://peep.ma

Vous pouvez également nous contacter par email :

Pages

vendredi 25 septembre 2009

Transports scolaire, mise à jour.


Sur proposition de la PEEP, M. Lemasle, proviseur du Lycée Lyautey et chef d'établissement régional recevra, jeudi 1er octobre, les représentants des associations de parents d'élèves et le responsable de la société RUN RUN pour faire un 1er bilan du démarrage du transport scolaire.

jeudi 24 septembre 2009

Grippe A H1N1 : premier cas à Lyautey

On nous signale le premier cas de grippe A au lycée Lyautey. Il s'agit d'un élève de Première qui a du être contaminé avant l'Aïd. L'établissement a informé les parents de la classe concernée.

Pas de panique.
Vu la taille du lycée et la virulence de l'épidémie, nous devrons sans doute faire face à d'autres cas. Pour éviter la contamination nous vous invitons à redoubler de vigilance et à inciter les élèves à respecter les mesures d'hygiène préconisées.
En cas de symptômes le centre de diagnostic se situe à l'hôpital Moulay Youssef ( 05 22 26 54 51 / 05 22 26 54 53) .

Élections des représentants de parents

Les dates des opérations de vote ont été fixées, les bureaux de vote seront ouverts dans chaque établissement le matin du 16 octobre. Vous aurez aussi la possibilité de voter par correspondance, par l'intermédiaire des enfants dés réception du materiel de vote (bulletins, enveloppes…).
Pour vous présenter dans le détail le travail de l'association dans chaque école, nous organisons des réunions de contacts partout où nous présentons une liste. Nous y parlerons de nos activités passées, mais aussi des actions à mener. Ce sera l'occasion de rencontrer vos représentants, voire d'adhérer à l'association ou d'y prendre une part active si vous le désirez. Et bien entendu, nous serons là pour recueillir vos avis, entendre vos préoccupations de parents face à l'école de vos enfants.

Calendrier des réunions :

École Claude Bernard : jeudi 24 septembre
Collège Anatole France : mardi 29 septembre
École Ernest Renan : vendredi 2 octobre
Lycée Lyautey : Mardi 6 octobre

dimanche 20 septembre 2009

Aïd Moubarak Saïd


Ambiance de fête et beau temps à la garderie "Ramadan" de l'École Ernest Renan. Comme il est de coutume à la fin du Ramadan, nous offrons un petit gouter animé aux enfants de la garderie.
Au programme cette année, les enfants ont pu profiter d'une séance de hénné de circonstance. Filles et garçons se sont préssés pour passer entre les mains expertes de nos hannayas.
Pendant ce temps, des mamans de l'association distribuaient viennoiseries et jus de fruits aux enfants.

Ce dernier jour était aussi celui de la finale du tournoi d'Échecs qui avait lieu ces derniers jours. Tournoi organisé dans le plus grand respect des règles internationales par Hatim, l'animateur de l'atelier, que nous saluons au passage pour son professionnalisme.
Les finalistes ont reçu leurs trophées au cours d'une remise des prix tout ce qu'il y a de plus solennelle.

De bons souvenirs pour les enfants, et pour les "grands", gardiennes et bénévoles, qui étaient venus partager ces moments avec les enfants.

Aïd moubarak saïd.

A.L.
Photos :
(merci)

mardi 15 septembre 2009

Bonne nouvelle

Les aventures de la jeune Nora L. ont (enfin) trouvé une fin heureuse. Pour mémoire, nous suivions ce dossier depuis avant les vacances. La jeune Nora L. s'était vu refuser son inscription en sixième pour des questions un peu subtiles de lieu de résidence et de reconnaissance d'autorité parentale. Alors même qu'elle avait jusque là effectué toute sa scolarité dans les établissements de l'AEFE depuis la maternelle, sans que son inscription ne pose problème.
Une décision prenant en compte la dimension humaine du problème a été prise et nous nous en félicitons, puisque la jeune Nora a été finalement autorisée à s'inscrire.

Il est toutefois clairement signalé qu'il s'agit d'une mesure exceptionnelle. L'inscription d'un élève dans un établissement de l'AEFE au Maroc quelle que soit sa nationalité , est subordonnée au fait qu'au moins l'un des deux parents réside de façon permanente dans la ville d'affectation de l'enfant –attention donc aux effets, sur la scolarité des enfants, des mutations professionnelles des parents.

Le seul hic est que cette décision arrive un peu tard. La grand mère avait déja payé 11000 dh à El Jabr après avoir été informée hier que l'administration n'acceptait aucune dérogation !

Comme quoi, les choses peuvent bouger… si on les pousse, gentiment (…longtemps… et fermement).

A.L. & M.C.

lundi 14 septembre 2009

Transport

Le matin du 10 septembre la PEEP a signé quinze demandes d'immatriculation de cars Run Run donc à priori demain matin, 11 septembre (je dis bien à priori), sera le grand jour du démarrage pour Lyautey et Anatole France.
Vive la PEEP !

Claude Bernard??
Le responsable du ministère a souhaité nous voir et nous avons de nouveau revisité les véhicules. En tout cas, il faut retenir que les procédures administratives sont lourdes (chapeau à monsieur Mekaoui!) et que sans la PEEP aucun transport n'aurait démarré.
Et oui, il semble que nous sommes la seule association à jour dans ses AG et statuts .

M. C.

(Depuis ce matin, le service semble opérationnel à partir de Lyautey, n'hésitez pas à nous laisser vos commentaires sur le sujet)

Fournitures et dépenses de rentrée au collège : obligatoires ?


Les parents des enfants rentrant en sixième à Lyautey sont assez surpris de ne se voir communiquer les listes de matériel pour les cours que maintenant, c'est à dire après la rentrée des classes. La réponse qui leur est faite, en souriant il est vrai, est que c'est comme ça que cela se passe d'habitude.
Première réflexion : ce n'est pas parce que c'est habituel que c'est normal.
Deuxième réflexion : cette "coutume" n'est pas vraiment raccord avec la politique actuelle du ministère qui a beaucoup communiqué autour du prix supposé modique des fournitures de base. Or, faire ses achats durant la première semaine de rentrée, outre le stress occasionné, peut couter beaucoup plus cher que de les faire posément pendant les deux mois qui précèdent. De plus, cela représente une somme non négligeable à sortir alors même que les familles font face aux dépenses" annexes" de la rentrée, transports, cantine, assurances etc.
Troisième réflexion : cet état de fait est en contradiction avec le texte de la circulaire n° 2009-033 du 23-2-2009, circulaire dans laquelle on peut lire : "Dans les écoles et les établissements, l'élaboration de la liste des fournitures demandées aux élèves doit faire l'objet d'une large concertation au sein des équipes pédagogiques, en relation avec les parents d'élèves."
ou plus loin
"Dans les collèges et les lycées, sur saisine du chef d'établissement, le conseil d'administration détermine les principes qui doivent prévaloir dans l'élaboration de la liste des fournitures scolaires. Les observations formulées par les membres du conseil d'administration, en particulier par les représentants des parents d'élèves, sont prises en compte dans la mesure du possible. Le conseil pédagogique peut proposer une liste de fournitures communes à plusieurs disciplines, dans le cadre de l'harmonisation des pratiques.
Par ailleurs, il peut utilement être envisagé d'échelonner l'acquisition de ces fournitures tout au long de l'année scolaire."

Il serait bon que les directives du ministères soient suivies, ou alors que la raison donnée pour qu'elles ne le soient pas soit autre chose que "c'est comme ça qu'on fait d'habitude."

Autre chose à laquelle il ne faut pas s'habituer, l'entrée de la publicité dans les écoles. À ce sujet une de nos adhérentes, du collège A. France nous écrit ceci :
"Mon fils vient de rentrer en 6ème, et comme l'établissement nous l'a demandé, nous n'avons pas fourni d'agenda. Le collège le fournit . Il était évident pour moi que cette décision émanait d'une réflexion pédagogique qui permettrait aux enfants d'avoir tous le même agenda, aidant les enseignants à mieux appréhender l'apprentissage de son utilisation au près des enfants.
J'ai été pour le moins surprise et pour le plus choquée, de constater qu'il a été distribué aux enfants des agendas très épais, de petit format, avec une énorme spirale, et parsemé de publicités.
Cet agenda a tous les atouts d'un outil impossible à utiliser de façon pratique pour des enfants de 6ème.
-Son format et son énorme spirale empêchent l'enfant de prendre des notes correctement et de manière efficace.
-Son épaisseur empêche un rangement facile dans le sac.
Dans le même temps, en école primaire, il nous est demandé de fournir "'un cahier de textes normal, simple, sans gadget, ni fantaisie".

Je constate donc que l'entrée en 6ème, du fait de la distribution par l'établissement de ce type de matériel s'apparente davantage à une rentrée dans le monde du gadget où s'impose la publicité, plutôt qu'à un apprentissage de l'utilisation d'un agenda d'un point de vue pédagogique."

Là aussi les choses sont très claires. La circulaire N°2001-053 DU 28-3-2001 publiée au journal officiel stipule clairement :
"I - Publicité
II.1 Interdiction de tout démarchage en milieu scolaire

Plusieurs circulaires ont demandé de proscrire les campagnes publicitaires conduites dans les établissements scolaires (3). Elles rappellent que les maîtres et les élèves ne peuvent, en aucun cas, servir directement ou indirectement à quelque publicité commerciale que ce soit.
La distribution aux élèves par les personnels de l'établissement de publicités ou de questionnaires commerciaux permettant la visite de démarcheurs au domicile des parents d'élèves est interdite dans les établissements scolaires. De même, l'accès à l'établissement des représentants d'entreprises, qui souhaitent distribuer des documents publicitaires, doit être prohibé.
Ces instructions s'appliquent également à la distribution gratuite aux élèves ou à leurs parents de produits à finalité publicitaire (agendas, vidéocassettes).
(3) Circulaires du 8 novembre 1963, n° II-67-290 du 3 juillet 1967 et n° 76-440 du 10 décembre 1976 relatives à l'interdiction des pratiques commerciales dans les établissements publics d'enseignement (RLR 552-6).

On notera donc que le cas des agendas est très clairement précisé, et que ces pratiques ne devraient pas avoir cours dans nos établissements. Établissements (de l'AEFE) qui ne sauraient manquer de moyens au vu des augmentations brutales des frais de scolarité et de première inscription que nous subissons cette année.
En conclusion, ce genre de matériel étant prohibé, les parents sont tout à fait libres d'en choisir un autre, et il ne saurait être question que les enfants soient obligés de l'utiliser, surtout si il se révèle mal-pratique.

Alexis Logié

jeudi 10 septembre 2009

Aux abris, voilà la pluie !

Premier jour de pluie à la garderie du midi de l'école Renan. Les enfants se sont abrités sous les préaux et la tente de la PEEP Renan pour prendre leur collation avant de participer aux ateliers du jour.

Au programme toujours l'atelier Échec sous la houlette attentive de Hatim qui supervise les parties sur la dizaine de plateaux de jeu.




Aujourd'hui, nous avons également proposé une activité "mandalas", avec motifs à colorier et crayons de cire fournis. Il fallait bien toutes ces couleurs pour oublier le gris du ciel.

Un petit bémol toutefois, de trop nombreux enfants n'étaient pas équipés en vêtements de pluie et se trouvent directement exposés aux intempéries pendant les deux heures de garderies, parfois en simple T-shirts.
Pour leur santé il seraient bons qu'ils soient tous munis d'un imperméable, pensez-y !

À demain les enfants…

mardi 8 septembre 2009

Bourse aux livres au lycée Lyautey

La 2e Bourse aux livres du lycée Lyautey sera organisée par les associations de parents d'élèves le samedi 12/09 à 13h sur le site de Beaulieu.
Une permanence pour la vente des assurances et des cotisation ARPULL sera assurée ce jour.
Les cartes d'accès (parents et élèves) seront exigées à l'entrée, ou, à défaut le carnet de correspondance.

samedi 5 septembre 2009

Derniers jours pour la souscription à l'assurance scolaire obligatoire

La vente des assurances scolaires est pour les représentants des parents l'occasion de rencontrer ceux-ci en début d'année, et c'est un contact très enrichissant et instructif concernant leurs préoccupations. Par exemple, il semble qu'il y ait cette année quelques problèmes de regroupement de fratries. C'est aussi l'occasion de solliciter l'adhésion à notre association.
Voila pour y voir plus clair…

Les assurances
Chaque début d'année, nous mettons en vente les assurances scolaires obligatoires, ainsi que des contrats d'assistance de transport médicalisé d'urgence. Le produit de ces ventes constitue une des sources de revenus des associations de parents d'élèves selon les accords passés avec les compagnies d'assurance (à hauteur de quelques dirhams par souscription). L'argent ainsi collecté sert à financer les différents frais de fonctionnement de l'association au niveau de Casablanca en ce qui concerne la PEEP, par exemple les photocopies, ou les envois de courrier.
Il est bon de noter, que, légalement, vous avez le libre choix de souscrire le contrat d'assurance qui vous convient le mieux, sans que votre adhésion à une association soit obligatoire. Il vous est tout à fait possible d'adhérer à une association tout en ayant souscrit un contrat d'assurance par l'intermédiaire d'une autre, ou en ayant recours à un autre service de garderie, par exemple.


Les parents d'élèves membres de l'association sont tous bénévoles et ne perçoivent donc aucune rémunération de la part de l'association, régie par la loi de 1901.

Adhésion à l'association
Pendant la vente des assurances scolaires, nous vous proposerons d'adhérer à la PEEP. Les cotisations sont notre autre principale source de financement au niveau de Casablanca. Au delà des projets directement liés à la vie de l'école, comme la gestion des garderies ou l'amélioration de la sécurité aux alentours de l'école, la PEEP Casablanca est spécialement attentive aux diverses problématiques de l'enseignement au sein des établissement français à l'étranger à un niveau régional ou national.

Parmi ces préoccupations citons entre autres :

•l'ouverture de l'école sur la société par l'accès à cet enseignement d'élèves de diverses origines, et bien entendu particulièrement d'origine marocaine.

•le maintien et le développement du réseau d'enseignement, et les rapports entre l'OSUI et l'AEFE, le regroupement des fratries…

•l'adaptation de l'enseignement de l'arabe à la réalité scolaire, l'application de programmes, la synchronisation entre les niveaux de l'école primaire et du collège.

•l'amélioration du transport scolaire. Nous avons retrouvé un formulaire d'évaluation du transport (l'annexe V) et nous recommandons son emploi dans toute les écoles du réseau, afin de faire pression sur les prestataires pour qu'ils améliorent la sécurité de leurs services.

•la sécurisation des abords des écoles, spécialement en matière de sécurité routière, ou de protection contre la délinquance.

De plus, nous resterons spécialement attentifs aux différentes réformes en cours dans l'enseignement français, ainsi qu'à leur application dans le cadre marocain. Et bien entendu, depuis l'année dernière, nous nous opposons à l'augmentation vertigineuse des frais de scolarité (+ 40,5% sur trois ans) ou de première inscription (+500% cette année) que la gratuité des trois années de lycée sert à dissimuler au grand public.
C'est un combat que nous aurons sans nul doute l'occasion de mener à nouveau cette année.

Grippe H1N1

De nombreux parents s'inquiètent des dispositions prises pour éviter la propagation de la Grippe A.
Une réunion des directeurs d'établissements a eu lieu la semaine dernière lors de laquelle plusieurs mesures ont été adoptées. Ainsi, l'affichage des consignes d'hygiène à la porte des établissements.
Il a été également demandé de retirer les serviettes "textiles" des toilettes, la recommandation française était d'utiliser à la place des serviettes en papier jetables, collectées quotidiennement dans une poubelle dédiée, afin d'être incinérées. Cette mesure n'étant pas applicable directement sous nos cieux, il est demandé aux enfants de s'essuyer les mains à l'aide papier hygiénique, et de le jeter dans les toilettes après usage.
D'autre part, des masques sont prévus pour équiper les élèves présentant des symptômes suspects, afin qu'ils ne contaminent pas leurs camarades.
Pour notre part, nous vous suggérons de munir vos enfants de leur propre serviette, réservé à leur usage, ou de leur propre provision de serviettes en papier.
Les enseignants, tout particulièrement en primaire, ont commencé l'année en demandant aux enfants de limiter les contacts physiques.
Il n'est cependant pas question de céder à une quelconque panique, le meilleur rempart contre celle-ci étant l'information.

mercredi 2 septembre 2009

C'est la rentrée !

Et oui, bienvenue à tous !
Comment s'est passée votre rentrée ?
Laissez nous vos impressions, vos galères ou vos enthousiasmes, les commentaires sont ouverts…

**Suite à un mauvais réglages, les commentaires n'étaient pas accessibles. Normalement, c'est maintenant réglé.