Nouveau site web PEEP.MA !

Notre nouveau site web est consultable ici
http://peep.ma

Vous pouvez également nous contacter par email :

Pages

mardi 22 juin 2010

À Lyautey, bourse(s) aux livres, fournitures scolaires et préavis de grève…

- Les listes des manuels scolaires et fournitures du Lycée Lyautey sont disponibles sur le site du lycée (cliquez sur Manuels Scolaires ou directement sur notre lien en bleu italique ci-dessus)
 (à signaler que, comme les années précédentes, et en contradiction avec les directives du ministère, ces listes ne sont pas complètes, et n'ont pas été, jusqu'à présent, établies en concertation avec les associations de parents— Note du blogmestre)

Les deux bourses aux livres auront lieu à Beaulieu les :
. 3 juillet de 9h à 12h
. Le 8 septembre à partir de 12h30

Par ailleurs, "on" nous signale un préavis de grève pour ce jeudi 24, les raisons sont ici.

lundi 21 juin 2010

GPJL


Quelques souvenirs du Grand Prix des Jeunes Lecteurs que notre auteur lauréat, Jean-Marie Defossez a honoré de sa présence avec une grande gentillesse.

Son périple casablancais a commencé par la tournée des écoles participantes (ici l'école Renan) où les enfants ont pu échanger avec lui autour des thèmes de ses romans, dont évidemment celui qu'ils ont primé cette année : Pour tout l'or du monde.
Profitons-en ici pour remercier et féliciter les enseignants qui ont participé au grand prix en préparant la rencontre entre leur classe et Jean-Marie Defossez , où même en ayant travaillé en classe sur les ouvrages sélectionnés.

La tournée des écoles s'est achevée samedi 19 au foyer du lycée Lyautey, que M. Lemasle avait gentiment mis à la disposition de l'association pour l'occasion.
Après avoir été accueilli par Mme Chami, présidente en exercice de la Peep Casablanca, la parole a été donnée aux enfants du jury qui nous ont présenté quelques uns des différents ouvrages en lice, ainsi que les raisons qui les avaient poussés à retenir l'ouvrage de Jean-Marie Defossez .

Les enfants ont eu ensuite pu poser les questions qu'ils désiraient à l'auteur, une occasion d'approfondir l'échange qui avait commencé dans les écoles. La discussion a tourné autour du thème de la nature, Jean-Marie Defossez y étant très attaché, mais aussi sur les mystères de la création littéraire, ou de la meilleure manière d'apprivoiser les histoires qui se posent sur ton épaule pour qu'elles fassent de toi un auteur.

Après la remise du prix par la cadette du jury tout le monde s'est retrouvé autour du buffet pour une collation bien méritée.
Jean-Marie Defossez s'est également prêté de bonne grâce à une petite séance de dédicace pour le plus grand plaisir des enfants.

Un grand merci à toute l'équipe des bénévoles qui ont rendu cet évènement possible sans compter leur temps !


Merci aussi à tous nos généreux sponsors, la BMCI, SMBS, Swatch, Surfland, le Tahiti Beach Club et Gapi, ainsi qu'à l'ifc.

mardi 15 juin 2010

Dernière ligne droite

La remise du Grand Prix des Jeunes Lecteurs aura lieu samedi prochain, 19 juin 2010 au foyer du lycée Lyautey. Pour l'occasion, l'auteur lauréat du prix 2010 fera généreusement le déplacement jusqu'à Casablanca pour rencontrer les enfants, et partager avec eux l'univers de ses livres. Cette année c'est Jean-Marie Défossez qui a été couronné par les élèves de CM2 et 6e des établissements de Casablanca, pour son livre "Pour tout l'or du monde".
La cérémonie de samedi sera la conclusion d'une tournée des écoles, au cours de laquelle Jean-Marie Défossez rencontrera tous les enfants ayant (ou non) participé au grand prix, même ceux qui n'ont pas été sélectionnés pour faire parti du jury final. Cette "tournée" l'amenera jeudi 17 à visiter les écoles Molière, Anatole France et Claude Bernard, et vendredi 18 dans les écoles G. Bizet, Renan, et pour finir Gautier.

Félicitation et un grand merci au passage à toutes celles et ceux qui ont participé à l'organisation de cette onzième édition du GPJL.

mercredi 2 juin 2010

Lettre ouverte au corps enseignant du réseau de l’AEFE

Ainsi donc la grève est terminée. Le personnel enseignant a eu gain de cause et ses revendications ont été entendues.
 Félicitations !
Nous, la Peep, association de parents d’élèves, tenons à exprimer notre colère.
 Même si la lutte syndicale entre enseignants et employeurs était légitime, elle ne justifiait nullement que nos enfants soient pris en otage.
Les conséquences ont été lourdes et préjudiciables pour de nombreux élèves.

Nous avons été en mesure de comprendre votre désarroi face à l’administration, en en ayant nous même fait les frais.
Nous avions d’ailleurs initié des mouvements de manifestations auxquelles nous vous avions conviés.
Force est de constater qu’à l’époque, étant persuadés de la durabilité de vos avantages acquis, vous n’aviez pas estimé utile de gonfler nos rangs. Mais voila qu’aujourd’hui vous êtes à votre tour concernés et contrairement à notre démarche pacifiste vous avez initié diverses manifestations telles que la rétention de notes, le boycott des conseils de classe, allant même jusqu’à perturber les cours des enseignants non grévistes et certaines épreuves anticipées du baccalauréat (option Sport).
 C’est là une bien curieuse façon de concevoir la solidarité autour d’intérêts communs !
Votre stratégie de « bouclier humain » est indigne de la mission pédagogique qui est la vôtre. Nous avons été déçus d’autant plus que nous avons toujours répondu favorablement à vos appels (motion commune avec les syndicats en novembre 2008 et pétition en novembre 2009).

Votre préoccupation autour du coût de la scolarité trouverait bien mieux à s’exprimer, par exemple en remettant, dans les délais légaux, toutes les listes définitives de fournitures scolaires ou en ne participant pas aux épreuves des tests d’entrée pris sur le temps scolaire de nos enfants.

Un enseignant a le devoir d’accompagner un élève lors de sa scolarité en vue de lui donner toutes les cartes pour réussir. Aujourd’hui vous les leur avez retirées, juste avant l’épreuve finale.
Quel exemple pour nos enfants ! Des professeurs qui les abandonnent et des parents désarmés que l’on refuse d’entendre.

Notre désillusion est amère et notre ressentiment durable.

mardi 1 juin 2010

Visite de Renanville

Superbe expo de fin d'année à l'école Renan, ou les enfants exposaient les réalisations produites en classe avec leurs enseignants ! Sur le thème de la Ville, deux des trois cours étaient redécorées avec ici, un château fort orné de calligraphies médiévales (dans lequel on pouvait rentrer si on savait amadouer les gardes en armure), là une toile d'araignée géante, encore ailleurs des maquettes de villages ou de villes complètes, avec infrastructures, enseignes et embouteillages (mais où vont-ils chercher tout ça ?), ou même des personnages lumineux avec circuit électrique intégré !

Ci dessous, quelques photos qui ne rendent pas forcément bien  compte de la dimension de l'évènement, mais témoigne de la qualité du travail ! Et félicitation aux maîtres et maîtresses qui tenaient la buvette dans la bonne humeur !